CR Réunion Transtrad du 27 mars à Paris

EN What is Transtrad? Translator to translator. Tools and tips for translation. Questions, problems, mutual help. ES ¿Qué es Transtrad? Entre traductor@s. Herramientas y consejos para traducciones. Preguntas, problemas, ayuda. FR Qu'est-ce que Transtrad ? Traducteurs-trices à Traducteurs-trices. Outils et conseils pour la traduction. Questions, problèmes, aide mutuelle.
Karine
Posts: 3
Joined: Sun Dec 21, 2003 12:09 am
Location: Paris

CR Réunion Transtrad du 27 mars à Paris

Postby Karine » Wed Mar 31, 2004 8:37 am

Compte-rendu de la réunion Transtrad, Paris, au Babel Café, 27/03/04 (par Karine)

Présents : Juliette (animatrice), Jean-Marie, Laurent, Karine (déjà coordinateurs) ;
Lena (GR), Amélie (FR), Katy (IT), Hernando (CO), José (nouveaux)


Ordre du jour :
1. Présentation des nouveaux
2. la Newsletter (contenu, langues, rédacteur…)
3. Projets de traduction : relecture et harmonisation des documents
4. Publication web des travaux
5. Texte-cadre pour présenter Transtrad
6. Projets en cours
7. Autres points…


1. Présentation des nouveaux (…et présentation de Transtrad aux nouveaux)

Pour ceux qui n’auraient pas eu le courage de lire la Newsletter, on refait une présentation générale de Transtrad, en parlant plus particulièrement du travail de coordination… Au passage, il paraîtrait que certains trouvent que le nom « Transtrad » n’est pas très heureux, à repenser à l’occasion ou si quelqu’un a un éclair de génie…

Les nouveaux / nouvelles :
- Amélie, qui a fait une école de traduction à Genève et travaille maintenant comme relectrice-correctrice dans une maison d’édition, intéressée pour le moment plus par la traduction que la coordination ;
- Katy (toutes mes excuses si j’écorche l’orthographe de ton prénom) est italienne et travaille à Paris pour des projets européens ; intéressée pour coordonner avec Juliette le projet FSMed ;
- Hernando est colombien et sera l’éditeur de la prochaine Newsletter ;
- Lena est grecque et retourne vivre à Thessalonique : un bon contact pour les futurs projets en lien avec la Grèce !
- José, traducteur…


2. La Newsletter (TRANSTRAD INFO)

* On est tous d’accord que cette première était « un peu » longue, mais on a voulu tout présenter ; pas de panique, les prochaines seront plus courtes ! On tirera de cette 1ère lettre de quoi rédiger un texte d’accueil pour tout nouvel inscrit à Transtrad (à traduire en plein de langues…) (d’ailleurs il faudrait des volontaires pour le faire !)

* Périodicité : parution régulière ou seulement quand on a du nouveau ?
On part finalement du principe qu’avec une parution mensuelle, on aura de toutes manières toujours quelque chose de nouveau sur les projets. La prochaine est donc prévue pour fin avril.

* Problème des langues : la première est bilingue FR/EN, tout simplement car c’était les 2 langues maîtrisées par Karine ; on aimerait varier les langues pour la prochaine fois (pour ne pas rester bloqués à l’anglais), mais d’après beaucoup, il semble difficile de se passer de l’anglais, au moins en langue-pivot, à coupler avec une (des) autres(s) langue ; on ne tranche pas, et on laisse le soin aux futurs rédacteurs/éditeurs de faire le choix. Certains sont prêts à aider pour la traduction éventuelle en italien (Katy), espagnol (Juliette, Hernando, Amélie), et pour l’anglais, Johanna s’est manifestée par e-mail pour corriger/améliorer…

* Prochaine newsletter :
-contenu : bilan sur le projet « Empty promises » de 50 Years Is Enough, terminé ; point sur le projet mémoire FSE 2003 ; texte pour présenter le cadre de la participation potentielle de Transtrad aux organisations extérieures (texte-cadre « politique » !)
- éditeur : Hernando, aidé par Karine


3. Projets de traduction : organisation, relecture harmonisation, etc.

Pour un projet, plusieurs façons de s’organiser : principe du « premier arrivé, premier servi » pour traducteurs et relecteurs ou, comme Andrea, faire un appel général, puis distribuer les rôles selon les réponses, ou…
En tous les cas, les relecteurs doivent être professionnels ou très expérimentés.
Pour le projet 50 Years is Enough, il y a eu en plus un dernier « tour » de relecture pour finaliser l’ensemble (harmonisation, dernières fautes d’orthographe, typo, etc.)
En fait, la relecture est pour le moment en quelque sorte une deuxième traduction, le relecteur corrige, ce qui peut paraître un peu cavalier par rapport au premier traducteur, mais on n’a pas forcément le temps de mettre traducteur et relecteur en contact… cela peut se faire éventuellement a cas par cas, par l’intermédiaire du coordinateur, mais il n’y a pas vraiment de règle en la matière, à voir selon les projets…


4. Publication web des travaux

On cherche toujours quelqu’un qui maîtrise SPIP pour faire le site internet de Transtrad…
Les textes originaux et les traductions y seront publiées, avec les prénoms + initiale du nom des traducteurs et relecteurs.


5. Texte-cadre politique pour Transtrad (en complément de la charte Babels)

* Son but : présenter Transtrad aux organisations extérieures, avec les grandes lignes du cadre de son intervention… ce qui n’est pas une moindre affaire, vu les polémiques entraînées par la question sur le forum : pas de problèmes pour la participation aux FS (quoique… dans quelles conditions ? – voir le problème du nouveau projet FSMed), ni pour les projets internes à Transtrad (édition multilingue de textes clés sur un thème donné, cf. projet de Jean-Marie sur « Travail et mondialisation » dans le CR précédent ou Transtrad Info 01).

Par contre, comment gérer les demandes d’organisations extérieures ?

* Points essentiels :
- les projets doivent, c’est évident, s’inscrire dans le cadre altermondialiste (cf. charte de Porto Alegre) ;
- ils ne doivent pas faire intervenir à la fois des traducteurs rémunérés et des bénévoles (si une orga peut payer des traducteurs, alors Transtrad n’a pas à intervenir) ; plus généralement, l’ensemble du projet doit être bénévole (notamment les auteurs des textes !)
- tout document portant sur une organisation elle-même (forme de promotion) est exclu, nous n’acceptons que des textes de fond.
- les traductions seront publiées en copyleft (c’est-à-dire sans droits d’auteur ou copyright : elles doivent pouvoir être réutilisées librement) ; on reste dans le domaine non marchand ;
* Quoiqu’il en soit, toujours insister sur le fait qu’une participation de ce type reste EXCEPTIONNELLE et sera envisagée au cas par cas, en gardant en tête que si nous acceptons, c’est que le projet ne peut se faire sans nous (comme pour les FS).
* Toute proposition de ce type sera obligatoirement exposée publiquement (sur le forum) pendant une durée donnée (au moins 10 jours), et soumise aux réactions des uns et des autres avant d’être acceptée définitivement (si personne n’y fait d’objection, on accepte).

* Le texte devrait être finalisé pour fin mai et posté sur le forum (merci à Juliette et Jean-Marie)


6. Projets en cours

* Projet édito : Jean-Marie propose de commencer avec « Travail et mondialisation » ; il a commencé à récolter des articles ; il faudrait en sélectionner une dizaine, puis les traduire… Pour ça, il faut constituer une équipe d’éditeurs : pour le moment il y a J-M, Laurent, et Marie-Claude qui s’était déclarée intéressée…

* Projet FSMed :
le Forum social méditerranéen de Barcelone est repoussé jusqu’à au moins juin 2005 ; nous avons eu une demande de Barcelone pour participer à sa préparation, à hauteur d’une centaine de pages par mois (estimation), ce qui semble énorme pour certains, et qui en tout cas un peu lourd à gérer ; par ailleurs, on attend des précisions du comité organisateur et de notre contact, Cathy, car beaucoup de choses ne sont pas claires… et promettent d’être chaotiques, tout comme l’organisation du FSMed en question ! Il faut voir aussi combien d’inscrits nous avons déjà dans les bases Transtrad maîtrisant la langue arabe.
C’est Juliette qui s’y colle, aidée par Katy (d’ici) et éventuellement Lena et Karine, si besoin est.
Éléments pour répondre à une sollicitation comme celle-ci :
- demander un délai d’au moins 15 jours pour garantir la qualité d’une traduction : on compte 1 semaine pour la traduction, 1 semaine pour la relecture (les traductions plus urgentes peuvent exceptionnellement être acceptées, mais sans garantie) ;
- établir des priorités, sinon, en cas de défection des traducteurs ou d’insuffisance du nombre, c’est nous qui devrons choisir les textes prioritaires… au hasard…


7. Autres points évoqués…

* Message de bienvenue aux nouveaux inscrits à Transtrad : à tirer de la Newsletter (cf. point 1) et à traduire en pas mal de langues… (à rediscuter pour voir qui s’en occupe !)

* Question technique pour les coordinateurs : pour le moment, tous les coordinateurs sont inscrits derrière l’adresse transtrad@babels.org, c-a-d que tout le monde reçoit tous les messages. On parle de faire des autres listes pour chacun des projets, afin que ceux qui ne sont pas concernés par un projet ne reçoivent pas à chaque fois toutes les réponses et tous les documents concernant ce projet. On aurait par exemple une liste transtrad-fsmed pour Juliette, Katy et les autres, une liste transtrad-fse2003 pour Andrea, etc. etc. + éventuellement une liste interne pour la communication entre coordinateurs, en gardant transtrad@babels.org comme « secrétariat » général de TRANSTRAD. Pas de problème, dixit Laurent, techniquement parlant, TOUT EST POSSIBLE !



Prochaine réunion :

Jeudi 29 avril, toujours au Café Babel, 109 bd de Ménilmontant, Paris 20e (M° Ménilmontant), à partir de 19h15.
Pour ceux qui en ont marre des cacahuètes, possibilité de manger un couscous (fameux) pour 10 euros (ou peut-être même moins) ; par contre il faut prévenir le patron à l’avance, donc si vous êtes intéressés, envoyez un mail à Karine ([url]kjoly@lerobert.com[/url]).

Return to “TransTrad”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest