FR - Traducteurs et interprètes comme partenaires politiques

EN Discussions on the politics of Babels, alternative interpretation systems, linguistic diversity and the Social Forums
ES Discusiones políticas sobre Babels, sistemas alternativos de interpretación, diversidad lingüística y los foros sociales...
FR Discussions politiques sur Babels, les systèmes d'interprétation alternatifs, la diversité linguistique et les forums sociaux...

FR - Traducteurs et interprètes comme partenaires politiques

Postby ljesover » Fri Aug 19, 2005 2:42 pm

Traduction: Remy et Sylvaine


Chers toutes et tous,

Nous sommes concernés par l’évolution politique de Babels au sein des nouvelles orientations politiques que sont en train de prendre les Forums sociaux.

Voici une proposition que nous voudrions ensuite intégrer à la Charte Babels. Nous exprimons ainsi notre vision commune des objectifs que nous cherchons à atteindre ensemble en dépit de nos différences.

Ce manifeste est une réponse claire face au risque grandissant d’institutionnalisation et des vieilles habitudes qui menacent nos projets communs dans un proche avenir : l’utilisation de fichiers d’adresses fermés et privés au lieu du Forum Babels, de « coordinations » régionales et non plus orientées vers des projets, la mise en place de « coordinateurs » et d’ « interprètes » et non plus de bénévoles se partageant les responsabilités et les informations, etc.

Nous espérons que ce manifeste répondra à vos attentes et exprimera nos objectifs.

Jose Arconada, Constance Boris, Yan Brailowsky, Thanasis Chrysos, Bettina Gertum Becker, Laurent Jesover, Gabriela Punto Arnao, Monica Salom, Gregoire Seither.

- Nous en publions une première version ci-dessous :


MANIFESTE :

Traducteurs et interprètes en tant que partenaires politiques dans les Forums Sociaux :

En tant que bénévoles du réseau Babels, nous aimerions mettre l’accent sur certains changements en cours dans les domaines de la communication multilingue et de l’échange d’idées. Cette évolution a été possible grâce au Forum Social car elle est née de la dynamique des Forums Sociaux. En tant que bénévoles pour Babels, et en tant que membres d’un groupe de militants organisé au sein de nombreux Forums Sociaux, nous soutenons ces changements et souhaitons même qu’ils aillent plus loin.

Nos expériences lors des deux premiers Forums Mondiaux en tant qu’interprètes ou traducteurs (bénévoles ou non), en tant que militants issus des médias alternatifs ou en tant que conférenciers, nous ont permis de prendre conscience de l’importance des langues dans un effort continu pour créer de nouveaux espaces politiques. Il est alors devenu évident que les langues n’étaient pas seulement un moyen de communication, mais qu’elles étaient, de par leur nature, l’expression de choix politiques.

Les langues ne servent pas seulement à véhiculer des idées, elles sont également le berceau de nouvelles idées. C’est pourquoi nous redoublons d’efforts pour qu’un plus grand nombre de langues soient représentées lors des Forum Sociaux, permettant ainsi à un plus grand nombre de personnes de s’exprimer et de participer aux débats. Depuis la création de Babels, les langues de travail présentes dans les Forums est passé de 4 à plus de 15, ce qui a permis à davantage de personnes de participer, autres que les seuls intellectuels et militants ayant eu la chance d’apprendre à parler et comprendre les langues néo-coloniales.

Babels a aussi lutté pour accroître le nombre d’espaces où peuvent avoir lieu les échanges internationaux. L’interprétation doit être offerte chaque fois que cela est nécessaire, que ce soit dans les grandes salles de conférence ou dans des espaces réunissant de petits groupes de personnes venues échanger des idées, organiser des mouvements et proposer des actions concrètes. Les grands événements sont aussi importants que les petits ateliers, où les militants de base se rencontrent pour discuter des problèmes qui les préoccupent.

Pour toutes ces raisons, Babels n’entretient pas de relation client/employeur avec les Forums Sociaux : Babels est un partenaire politique faisant partie du processus même du Forum Social, et Babels possède le même statut que toute autre organisation, réseau ou mouvement social participant aux Forums Sociaux.

Impliquer des bénévoles dans les Forums Sociaux est ainsi pour Babels le moyen de s’impliquer et de participer à tous les niveaux. Le travail en commun de bénévoles et de personnes expérimentées (des professionnels, actifs ou à la retraite, ou des non professionnels) ainsi que de personnes ayant les aptitudes requises (étudiants en traduction, militants bilingues, etc.…) est un choix fait en toute conscience. La qualité de l’interprétation et de la traduction est aussi liée à l’engagement des bénévoles à travers leur collaboration et leur coopération tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de Babels.

Si Babels est un réseau virtuel qui se matérialise lorsque 500 à 700 bénévoles se réunissent dans un Forum Social, c’est aussi un réseau de communication capable de partager avec tous le processus de prise de décision. Dans ce sens, il prend en compte une grande diversité de points de vue aussi bien que des contradictions évidentes dans ses projets, nombreux et variés. Les instruments de travail utilisés par Babels, qui s’efforce de créer des espaces de rencontre ouverts, constituent un héritage dont peuvent s’inspirer les bénévoles qui prennent de nouvelles responsabilités.

Babels s’organise autour de personnes souhaitant prendre la responsabilité de la construction d’un projet sur une période prédéterminée, avec une équipe de bénévoles qui se trouvent tous sur un même pied d’égalité.

Babels s’organise autour de projets, liés pour la plupart aux Forums Sociaux en préparation.

Babels, tout comme les Forums Sociaux, est un processus, et non pas une série de recettes toutes faites.

Le processus d’organisation est fondé sur l’autonomie et le partage des responsabilités.

Les processus sont ouverts et construits horizontalement et de façon consensuelle. Cela signifie que Babels n’est pas représenté par une personne en particulier et qu’une personne ne peut parler ni signer de documents qu’en tant que membre du réseau. Cela signifie qu’il n’existe aucun groupe institutionnalisé de « personnes expérimentées » ou de « coordinateurs », ni de règles ou de recettes pré-établies devant être suivies d’un projet à un autre. Chaque nouvelle équipe devrait prendre ses responsabilités en fonction de l’évolution de l’organisation politique de chaque Forum Social, et chaque nouveau contexte doit apporter ses propres solutions.

Babels est un nouveau projet politique en soi puisqu’il n’a aucun représentant, et aucune forme d’organisation permanente. Les formes plus anciennes d’organisation, telles les ONG, les syndicats ou même les réseaux ayant précédemment existé, prennent souvent le parti du lobbysme et des luttes de pouvoir. Cependant, ces modèles ne peuvent être appliqués à Babels qui est un projet de collaboration internationale dans lequel la transparence, l’horizontalité et la collaboration sont les clés permettant de réaliser l’idéal politique des Forums Sociaux : « des espaces ouverts pour des débats aboutissant à des actions ».
ljesover
.
.
 
Posts: 173
Joined: Thu Nov 20, 2003 9:36 am
Location: France

Return to Political Discussions

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron