Page 1 of 1

Article sur l'accent parisien

Posted: Fri Aug 19, 2011 2:29 pm
by Sommelier
http://www.paris.fr/accueil/accueil-par ... port_24329

Mon com en rapport à la profession, la politique et la société:

Je suis en banlieue (j'ai l'impression que les blancs qui singent l'accent "racaille" ou pied-noir en snobant soigneusement l'accent blédard sont surtout des provinciaux) mais ai photographié M.Delanöe dans une des réunions qui se tiennent dans mon ancienne école construite à l'endroit où a été rasé le pavillon où est né mon père.
En tant qu'interprète de conférence je suis censé avoir l'accent BCBG dont je me demande pourquoi l'auteur l'enferme dans Neuilly-Auteuil-Passy même si je dois avouer que ma tante qui a travaillé à Neuilly est au BCBG ce qu'Obélix tombé dans la marmite quand il était petit à la potion magique. En fait le français académique est plutôt celui des châteaux de Versailles et de la Loire donc à l'Ouest de Paris. D'ailleurs que ce soit mon père ou son autre soeur avaient une influence de l'accent ouvrier de ma grand-mère. Son pavillon ayant été exproprié pour une bouchée de pain à l'époque où la ville était un bastion de gauche avant que la droite ne fasse construire à la place des cages à lapin à loyer fort peu modéré dont une Une de l'Express montrait la tour qui enjambe la rue ce qui est aujourd'hui devenu illégal, on peut dire que bien mal acquis ne profite jamais puisque la bonne société montée réussir qui a désormais les moyens d'habiter le quartier et donc de snober ceux qu'elle trouve trop banlieusards comme moi ne vote plus à gauche. Je dois donc avouer une certaine tendance à en rajouter une couche pour différencier mon accent de celui de ces "colons" sans doute à rapprocher du goût de mon père pour "Mon oncle" de Tati même si professionnellement cela me coûte cher. Heureusement pour moi les parvenus s'entendent bien malgré la différence d'accent avec les commerçants lepénistes dont l'accent gouailleur me sert de garde-fou.
D’autre part je veux bien reconnaître que l'accent "parigot" déborde très loin de l'Ile-de France mais par exemple pendant un stage à Beauvais à moins de 100 km de Paris pour d'autres beaufs mais parigophobes mon accent était bien "parigot"(sans que j’ose dire si les parisiens sont meilleurs que ceux que l’on s’expose à rencontrer en quittant la région il est intéressant de constater une fois de plus que l’état-nation est une invention de la Révolution puisque même de nos jours ceux qui se disent ultranationalistes sont en fait des reliques du bon vieux temps de la féodalité où les adultes jouaient à la Guerre des Boutons en s’étripant à coups de francisques, martels et autres masses d’armes. Ceci dit ne jetons pas la première pierre aux provinciaux puisqu’il me semble que des fans du PSG dont font partie les beaufs grâce auxquels j’ai droit à des chants homophobes contre les marseillais –alors que contrairement aux beurs ils doivent chanter la Marseillaise, les royalistes préférant sans doute le golf- et les banderoles sont bien connues des chtis, auraient même assassiné un anglais à la hache. Je dois cependant avouer que le beauf de Beauvais expliquant à la stagiaire anglaise que Ségolène Royal était une nouvelle Jeanne d’Arc qui allait bouter l’anglais hors de France est pour quelque chose dans ma décision de m’abstenir en 2007.

Re: Article sur l'accent parisien

Posted: Fri Aug 19, 2011 2:37 pm
by Sommelier
Même si c’est Aubry qui va au FSM