Université d'été du CRID et BABELS

Discussions relatives aux coordinations Babels en France et en Belgique-België
steph
.
.
Posts: 143
Joined: Mon Nov 24, 2003 10:00 am
Location: France

Université d'été du CRID et BABELS

Postby steph » Wed Feb 18, 2004 8:51 am

ciao ciao tutti

Pas beaucoup de temps, donc, le mail n'est qu'en FR. Mais je pense qu'il peut intéresser plus que des babéliens français : après tout, il s'agit d'une demande émanant d'un partenaire de Babels pour discuter notamment du rôle de Babels... :))
------

Emmanuelle et ma pomme avons reçu deux demandes émanant du CRID pour participer à et co-organiser un ou des séminaires lors de leur université d'été en juillet prochain. Pour faire vite, le CRID est une grosso organisation française qui travaille beaucoup sur les relations nord-sud (http://www.crid.asso.fr), qui a beaucoup participé à l'organisation du FSE et dans les débats (et au contre-G8, organisant le SPAM, sommet pour un autre monde à Annemasse l'an dernier).

Première proposition de débat :
- "faire un débat qui mettrait en relation Babel, traducteurs engagés, et les "utilisateurs" de Babel notamment lors des Forums sociaux. L'idée serait de faire comprendre ce qu'est vraiment Babel, des traducteurs militants avec le souci du sens des mots, de la communication à travers les différentes langues et le rapprochement des idées et des initiatives, aux associations qui trop souvent n'y voit qu'un service prêt à l'emploi"

2° proposition :
"un atelier autour du droit à la langue
exemple d'approche :
- l'importance de la langue dans une communauté
- le pouvoir des langues
- langue et centralisation nationale
- leurs revendications (écoles, enseignements, pratique, reconnaissance....)
-leurs pratiques, les choses mises en place, les expériences qui marchent, celles qui ne marchent pas....."

Le tout est à affiner, bien entendu. Ou regrouper, à voir.

La question qui est posée à Babels, est la suivante : est-ce que cela vous intéresse, comme thématiques? Est-ce que l'une ou l'autre vous intéresse plus? est-ce qu'il faut envisager les deux?

Question n° 1 : est-ce que quelqu'un est ABSOLUMENT contre l'idée de participer à ces séminaires, qui sont à organiser en commun entre Babels et le Crid?
Question n° 2 : apparemment, il est nécessaire de travailler à la préparation de tels séminaires dès maintenant et de façon régulière. Je ne sais pas combien de personnes sont nécessaires, mais il faudra sans nul doute des "référents identifiés".
Qui est partant?

Prière de répondre : tant que vous restez silencieux, on pense que cela ne vous intéresse pas, ou que vous êtes opposés au projet. Pire! si le projet se monte, ben... on ne peut pas savoir que vous êtes intéressés et donc, on ne pense pas à vous inclure. IDIOT, NON? :((

cordialement,
Stéphanie

steph
.
.
Posts: 143
Joined: Mon Nov 24, 2003 10:00 am
Location: France

Réu de préparation le 11 mars

Postby steph » Wed Feb 18, 2004 8:55 am

Bonjour

Dernières nouvelles de cette proposition de séminaire à laquelle nous n'avons pas pu nous intéresser vendredi dernier : il faut rendre une ébauche de projet commun le 25 mars. Donc, y travailler entre-temps :))

Donc, voilà : Florent, Nathalie et David, tous trois permanents d'asso membres du CRID sont prêts à rencontrer les babéliens intéressés à prendre en charge ce projet.

Réu : le 11 mars, à 18h30 au café qui fait l'angle de la rue Chaptal et de la rue Blanche. J'en oublie le nom, c'est un bar oriental tout rouge, avec "Jasmin" dans son nom et il est en face d'un bar à vin.

venez nombreux :))
Stéph

sylvie covelli

Postby sylvie covelli » Sun Feb 22, 2004 9:29 pm

et pour ceux qui n'habitent pas Paris ?
syl

FS
.
.
Posts: 22
Joined: Wed Feb 18, 2004 1:25 pm
Location: France
Contact:

CRID et BABELS

Postby FS » Sat Mar 06, 2004 6:29 pm

Les sujets évoqués me semblent très importants. Je voudrais donc être tenu au courant en tout cas. Avant d'avoir une opinion sur la convenance d'une collaboration organisée entre les deux organismes, j'aimerais savoir plus exactement ce qu'est le CRID (peut-être ne suis-je pas le seul). Je n'ai guère de temps libre; cela m'empêchera peut-être d'être très actif, même si je décide "d'en être"

Je me trouverai à Paris le 11 mars.Mais j'y serai occupé précisément à dix-huit heures trente. Serait-il facile de rencontrer un ou plusieurs participants de la réunion du Jasmin avant ou après celle-ci (dans un local non enfumé, condition pour moi sine qua non) ? Peut-être aussi y serez-vous encore au moment où je me trouverai libéré (sans doute vers neuf heures ? En ce cas, je pourrais vous y rejoindre (sous la même condition). Mon numéro de téléphone quand je suis à Paris est le 0143285934; il y a une messagerie.
FS

Guest

de loin....

Postby Guest » Wed Mar 10, 2004 12:49 pm

ciao ciao
j'avions point vu la remarque de Sylvie, qui est récurrente dans le cadre de ce réseau international... ben, via le forum. Et pê une mailing list de travail dédiée au projet, si ça se fait vraiment.
Stéph

Av

Re: de loin....

Postby Av » Tue Mar 23, 2004 2:59 pm

Anonymous wrote:ciao ciao
j'avions point vu la remarque de Sylvie, qui est récurrente dans le cadre de ce réseau international... ben, via le forum. Et pê une mailing list de travail dédiée au projet, si ça se fait vraiment.
Stéph


Et alors? quel est le bilan de la réunion?
Angela

jules

en retard!

Postby jules » Tue Mar 23, 2004 10:14 pm

Bonjour!
Voila, je me manifeste...
Bonne idée pour le projet, je trouve que le CRID est une association ressource dont il faut valoriser les actions. Avant de statuer sur les relations à long terme entre Babel et le CRID, je crois qu'il est bon de faire quelques pas dans le sens de la coopération.
Aussi occupé à temps plein! Mais je veux bien m'intégrer au éventuelles commissions qui prépareraiente les séminaires notamment sur les langues, rôle, intérêt, place, enjeu...
A bientôt!
julian.lopez@voila.fr

Guest

Postby Guest » Sun Mar 28, 2004 10:47 am

Bonjour

Pour ceux que la question des langues dans le mouvement altermondialiste intéresse, il y a pas mal de doc en ligne sur ce qu'on a pu faire sur le sujet jusqu'à présent. Voir la partie "langue dans le mvt des mvt" sur le site des lexiques.

Sinon, désolée pour le retard dans l'affichage du CR, on s'est perdu dans un tas de discussions internes. Pê aurait-il été intéressant de faire plus qu'un débat là-bas, mais l'organisation d'un grand raout dépend tellement de la recherche de financements que cela en devient titanesque.

-------------------------

1) Université d'été du crid : késako?

Le CRID organise une Université d’été tous les deux ans sur un thème : toutes les asso membres se cotisent pour la réaliser et, depuis la dernière édition, invitent aussi des asso amies à participer.
Le thème de cette année est la solidarité internationale. L’Université est co-organisée par le CRID, les Amis de la Terre, Greenpeace, Médecins du monde (le CRID assure le secrétariat).
L’université se déroule du 7 au 11 à Angers, sur le campus d’une école d’agriculture, sachant que le 7 et le 11 ont lieu des plénières d’ouverture et de clôture et que les travaux se déroulent donc pendant les trois journées entre les deux.
Le principe est que les quelques 800 personnes qui sont présentes lors de l’Université d’été ont accès à toutes les infrastructures, peuvent utiliser tous les équipements des salles, etc…

Le prix d’entrée comprend l’entrée + logement (800 lits, les réseaux sont mélangés, sans « barrio ») + cantine midi et soir.

Une journée-type se divise en trois temps :
Matinée = module
Après-midi= atelier
Soirée = fiesta

Les modules sont des espaces réservés aux réseaux, pour leur « cuisine interne » : ils ne sont pas tous ouverts au public, cela dépend du réseau qui organise, et doivent présenter une progression pédagogique sur trois matinées.
Les ateliers mêlent tout le monde, sur des thèmes de débats choisis par les co-organisateurs et peuvent se résumer à une seule session. Quant aux fiesta, pas besoin de dessin…

Coût
Participation à un atelier en tant qu’interlocuteur à la tribune : rien
Organisation d’un module : 900 euros + prix d’entrée de chaque participant
Organisation d’atelier(s) : 150 euros pour un comme pour dix + prix d’entrée de chaque participant

Possibilité de réduire les coûts : Florent recherche des logements solidaires chez l’habitant et des campings également.

2) propositions faites à Babels

Deux propositions de participation à des débats ont été faites à Babels.
A) Florent – cedetim
Réflexion entre Babels et ses « utilisateurs » : qu’est-ce qui fait que BAbels n’est pas un prestataire de service gratuit ? comment BAbels est-elle perçue ?

(NB : on pourrait même y inviter toutes les orga qui nous ont sollicité cette année et à qui on a répondu négativement, en attendant l’issue du débat).

B) Nathalie – cedidelp
Débat sur la langue comme moyen d’oppression et d’impérialisme opposée à des langues minoritaires, et sur la langue comme vecteur de libération. Avec un intervenant Haïtien et un intervenant Guadeloupéen au sujet du français comme langue d’oppression contre l’usage du créole, des Bretons sur les école Diwan.
Question : BABELS a-t-il développé une réflexion sur la question (réponse : pas encore – y’a des volontaires ?)

------------
Stéph

yan
.
.
Posts: 97
Joined: Mon Dec 08, 2003 1:35 pm

CR de l'atelier Babels au CRID

Postby yan » Fri Jul 23, 2004 9:36 am

Compte-rendu de l’atelier Babels, Angers 9 juillet 2004(dans un froid hivernal).

[b]Université d’été du Centre de recherche et d’information sur le développement (CRID)



Le Crid a organisé à Angers du 7 au 11 juillet la deuxième édition de son Université d’été inter-associative de la solidarité internationale, à l’attention des militant-e-s des réseaux. Le thème choisi cette année était celui des droits économiques, sociaux et culturels.

Babels avait été invité par Florent Schaeffer, du Cedetim, à faire un atelier présentant son travail et par la même occasion rencontrer des associations ayant travaillé avec Babels ou ayant souhaité le faire.

Le projet avait été présenté aux coordinateurs de Babels par Stéphanie Marseille et Emmanuelle Rivière, qui étaient en contact avec Florent.

Quelques réponses positives avaient été reçues, donc nous avons décidé de faire l’atelier.

Pour une présentation plus poussée du projet d'atelier Babels au CRID, cf. sur le site babels: projet d'atelier à Angers.


Déroulé de l’atelier

Intervenants : Yan Brailowsky, Clarissa Béhar, Stéphanie Marseille et Emmanuelle Rivière

Modérateur : Florent Schaeffer

Après une période de vague stress où nous imaginons une centaine de personnes cherchant à participer à l’atelier (à l’avenir, nous éviterons de croire Florent), nous réalisons que nous n’en avons réunis qu’une vingtaine. Les raisons nous semblent diverses, entre la concurrence d’autres ateliers en apparence beaucoup plus attirants ; le Tour de France qui passe à Angers ce même après-midi ; et une manif organisée par certaines associations présentes à l’université du Crid.

Bref l’atelier devient très informel, dans une Université qui, n’en étant qu’à sa deuxième édition, est relativement informelle également.

Nous avions prévu de commencer par poser des questions aux gens, pour savoir s’ils avaient déjà rencontré des problèmes dans des situations de solidarité internationale (le Crid ne rassemble QUE des associations qui travaillent à l’international) : vu notre nombre, chacun se présente et explique sa raison d’être à l’atelier. Certains sont là par pure curiosité (Daniel d’Attac-Angers, qui « ne connaît pas le problème », Marilyse du CCFD-Lille, qui évoque le problème des accents rencontré par les interprètes qu’ils ont employés, etc.), d’autres parce que leur atelier sur la domination des langues a été annulé ; et d’autres encore connaissent assez bien Babels, comme Suzanne ou Thibault de Rinoceros.

Nous présentons ensuite l’historique de Babels, les chiffres (nombre d’inscrits et nombre de coordinations), Florence, Paris, Annemasse, Mumbaï, et les projets à venir (Quito, Londres, Porto Alegre, FS Med). Nous parlons « technique », en présentant les principales contraintes du travail d’interprétation, le vocabulaire technique (merci la coordination de Berlin !), et le rôle de l’interprétation dans les forums sociaux, tel que Babels le conçoit. Lecture de la charte de Babels. Tout le travail en amont, c’est à dire le budget, la « brigade financière », etc.

Les gens participent pas mal, et à vrai dire je suis surprise de leur résistance aux discussions assez techniques sur ce qui se passe dans une cabine. Il y a notamment un traducteur chercheur en traductologie dans la salle.

Nous élargissons sur une discussion sur les langues dominantes/dominées, évidemment on nous pose la question de l’espéranto (mais ce n’est pas un espérantiste qui nous la pose), des langues régionales, etc.

Conclusion : Je regrette de n’avoir pu discuter plus avec des gens qui connaissaient mieux Babels et qui auraient pu avoir des questions précises à poser. Outre la concurrence importante d’autres ateliers, le fait est que notre titre : « Forum sociaux et langues : pourquoi et comment traduire ? » a pu rebuter les personnes ne parlant qu’une langue ou craignant les discussions techniques. Néanmoins, je pense que l’atelier a été très positif puisqu’une bonne discussion s’est engagée et qu’on a pu présenter toutes les facettes techniques et organisationnelles de Babels.

Taïaut !

Emmanuelle


Return to “Babels-fr & babels-be”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests