babels logo
| | | |
Agenda
+ Babels meetings

Event-related
+ European SF
+ World Social Forum
+ FAME 2012 Alternative World Water Forum
+ Babels Intl. Meeting
+ Archives

Localised
+ Egypt
+ Nederland
+ Argentina
+ Brasil
+ Colombia
+ France
+ Italia
+ México
+ Perú
+ Uruguay
+ Tunisie

Long-term
+ Interpretation equipment
+ SitPrep didactic DVDs
+ Transtrad
+ Lexicons

Participate with Babels!
+ Deutsch
+ English
+ Español
+ Français
+ Italiano
+ Português
+ ελληνικά
+ Pусский
+ Română
+ Hrvatski
+ Magyar
+ Nederlands
+ Polski
+ Català
+ Latviešu


 Accueil > Event-related > World Social Forum > Nairobi 2007

[ en es fr ]

Babels ne va pas organiser le FSM à Nairobi

Lettre envoyée au Conseil International (CI) du FSM
(Date: 13 décembre 2006)

Cette année, Babels ne se chargera pas de l’interprétation pour le FSM. En tant que membres du CI, il nous a semblé naturel d’expliquer les raisons de cette décision.

Depuis que le réseau Babels a été crée, nous avons toujours défendu quelques principes. Notamment :

  1. une plus grande diversité linguistique afin de permettre aux personnes de s’exprimer dans la langue de leur propre culture et pas uniquement dans une langue coloniale (y compris, quand cela est possible, la langue des signes)
  2. des équipes avec des professionnels, des personnes expérimentées et des ’débutants’
  3. des équipes qui, dans la mesure du possible, sont géographiquement diversifiées
  4. une organisation budgétaire et une planification qui travaille de façon horizontale avec des équipes géographiquement dispersées à travers le monde
  5. avec ALIS, nous sommes convaincus qu’il existe une alternative aux cabines traditionnelles qui soit viable, techniquement et financièrement, et qui permette aussi de constituer des archives des Forums

Nous nous sommes battus pour être reconnus comme faisant partie du processus, et pas comme étant des fournisseurs de services.
Malgré bien des difficultés, nous avons lutté pour faciliter le processus, car nous faisons partie du processus.

Etre des militant(e)s, c’est aussi apprendre à dire non, même si c’est parfois douloureux.

Le projet Babels de préparation pour Nairobi est né à Bamako, à la fin du FSM polycentrique. En fait, plusieurs personnes du Kenya étaient déjà présentes alors, et nous sommes convaincus que Bamako a toujours été une étape importante dans le processus africain.

Pour tout un tas de raisons, la communication entre le CO kenyan et Babels s’est délabrée.

En fin de compte, le COK a décidé de se charger du projet d’interprétation. C’est une décision qu’il est en droit de prendre et, de fait, il est toujours nécessaire qu’un projet prenne racine et soit coordonné au niveau local.

Nous sommes également conscient(e)s qu’un FSM africain doit, avant tout, mobiliser des africains, y compris au sein de Babels. C’est pourquoi certain de nos Babelistes africains travaillaient déjà avait des ressources pédagogiques pour former de nouveaux volontaires.

Mais pour qu’un projet Babels soit viable, du temps et de la coopération sont nécessaires.

Même s’il n’y a pas d’argent, il est possible de pré-réserver des billets deux ou trois mois à l’avance, et de les payer un mois avant de voyager. Les billets et le logement sont les éléments les plus coûteux et requièrent un minimum de mesures prévisionnelles. Il n’y a pas beaucoup de volontaires capables de payer leur propre billet ou logement.

Ainsi, plutôt que de se lancer dans un projet de dernière minute sans queue ni tête qui se solderait sans doute par un échec et des récriminations de part et d’autre, nous avons décidé que nous n’allions pas — nous ne pouvons pas — nous charger de l’organisation ou de la planification.

Comme nous faisons partie du processus, nous mettons notre expérience au service du comité en charge de l’interprétation, et nous avons informé notre réseau pour que des membres désireux d’aider et d’offrir leur temps et énergie puissent contribuer à titre individuel au FSM de Nairobi.

Nous avons envoyé le message suivant à tous ceux qui, dans notre réseau, ont exprimé leur intérêt pour Nairobi :

« Vous avez manifesté votre intérêt pour le prochain FSM à Nairobi, au Kenya, en janvier 2007. Lisez attentivement ce qui suit svp :

  1. Babels ne va pas organiser l’interprétation pour Nairobi. Cette tâche sera prise en charge par un Sous-comité du Comité d’organisation kenyan, qui suivra des procédures décidées par ledit Sous-comité. En d’autres termes, Babels n’est pas responsable de l’organisation d’un quelconque aspect de l’interprétation pour le FSM à Nairobi. SVP n’écrivez pas à Babels pour vous porter volontaire !
  2. si vous désirez vous porter volontaire pour le FSM à Nairobi, veuillez contacter directement le Responsable du Comité d’Interprétation du FSM 2007 à Nairobi : Thomas Christiansen. Son email est : thomas.christiansen@sodnet.or.ke. Thomas demande que les volontaires ajoutent leur CV aux messages qui lui sont adressés. Le Comité d’Interprétation du FSM 2007 a dit qu’il avait commencé à sélectionner des interprètes au niveau local.
  3. pour plus d’informations sur le FSM, visitez le site du FSM : http://www.wsf2007.org.

Merci de ne pas répondre à ce message. Si vous avez des doutes ou des questions concernant la procédure à suivre, veuillez vous adresser au Comité d’Organisation du FSM et pas à Babels. »

Ce n’est pas la première fois qu’un Forum se tiendra sans Babels, et nous espérons que nous pourrons tous tirer une leçon de ce qui s’est passé pour aller de l’avant, tous ensembles, et poursuivre notre lutte pour un autre monde qui n’est possible que si nous travaillons tous avec solidarité.

Malgré notre « absence » du FSM, nous espérons que cet événement sera une réussite.

 
Version à imprimer Version à imprimer

Dans la même rubrique

logo_spip firefox css xhtml | Espace privé problemes | Plan du site | top