babels logo
| | | |
Agenda
+ Babels meetings

Event-related
+ European SF
+ World Social Forum
+ FAME 2012 Alternative World Water Forum
+ Babels Intl. Meeting
+ Archives

Localised
+ Egypt
+ Nederland
+ Argentina
+ Brasil
+ Colombia
+ France
+ Italia
+ México
+ Perú
+ Uruguay
+ Tunisie

Long-term
+ Interpretation equipment
+ SitPrep didactic DVDs
+ Transtrad
+ Lexicons

Participate with Babels!
+ Deutsch
+ English
+ Español
+ Français
+ Italiano
+ Português
+ ελληνικά
+ Pусский
+ Română
+ Hrvatski
+ Magyar
+ Nederlands
+ Polski
+ Català
+ Latviešu


 Accueil > Event-related > European SF > FSE-ESF 2006 > Equipe Cabine FR

[ fr ]

Période 2 - Présentation

(Date: 3 novembre 2005)

Présentation - Document d’accompagnement - Période 2 (Novembre – Décembre 2005) - Equipe Cabine FR FSE2006

Ce document a été mis à la disposition de la soixantaine de personnes qui ont accepté de participer activement à l’étape 2 de ce processus (voir Rapport Etape 1). Il a été envoyé ce jour par courrier électronique dans le but de préparer cette deuxième période.

Merci d’avoir accepté de nous aider pour la constitution de l’ « Equipe Cabine FR » pour le FSE2006 qui se déroulera à Athènes du 6 au 9 avril. Vous trouverez ci-après des informations et des conseils qui n’ont pas d’autres vocations qu’à être des indications. Libre à vous de vous en inspirer comme vous l’entendez.

Nous menons grâce à vous une expérimentation dont nous essaierons de tirer ensemble les leçons. Aucun projet Babels dans le monde depuis 2002 n’a procédé de la sorte en ce qui concerne la constitution d’équipes d’interprètes lors des Forums sociaux. Personne d’entre nous ne possède plus d’expérience que les autres, aussi serons nous particulièrement attentif aux impressions, remarques, suggestions que vous pourrez faire.

Vous trouverez donc ci-après quelques informations qui, nous l’espérons, pourrons vous être utiles. Nous partagerons avec vous toutes les informations que nous avons pu recevoir, et en particulier les emails des personnes qui comme vous, ont accepté d’être partie prenante de cette expérience.

Toutes les données que nous partagerons avec vous ou que les gens vous donneront, sont protégées de manière à garantir à toutes et à tous, son droit à la vie privée. Ces informations ne sont partagées que dans le cadre strict de ce projet et ne doivent en aucun cas être utilisés par vous ou d’autres en dehors de ce cadre. Merci de veiller dans vos pratiques à garantir ce droit à tout le monde.

Vous trouverez ci-après des informations sur :
- Babels
- Le Forum social européen et les Forums sociaux
- La SitPrep, démarche de préparation
- Conseils pour conduire la rencontre
- Résultats attendus et prochaine étape

1- Babels

Site de référence : http://www.babels.org/r5.html

En quelques mots : Babels s’est constituée lors du premier FSE de Florence en 2002. Le projet a vite évolué grâce aux centaines de personnes qui se sont inscrites et ont souhaité participer à ce réseau vécu comme un réseau international ouvert qui met l’accent sur la collaboration et la participation en dehors de toute hiérarchie formelle. Au-delà du fonctionnement du réseau, c’est avant tout le droit pour chacun de pouvoir participer à un Forum dans la langue de son choix qui nous a motivé. Les équipes Babels qui se retrouvent dans les Forums sont donc le fruit d’un travail collectif international basé sur le volontariat. L’expérience est ainsi partagée dans le monde entier puisque les volontaires viennent en moyenne de plus de 20 pays différents pour un seul événement. Le mélange des professionnels et des non-professionnels constitue aussi un principe clé puisqu’il permet durant les Forums de transformer les cabines d’interprètes et les lieux de travail en véritables expériences humaines et militantes.

2- Le Forum social européen et les Forums sociaux

Site de référence : http://www.babels.org/blog/

En quelques mots : Les Forums mondiaux, ou les forums régionaux comme le Forum Social Européen, grâce au travail des volontaires Babels, ont évolué pour passer d’événements internationaux en 4 langues dominantes, à des événements internationaux en 15 langues en moyenne. Chaque Forum est donc devenu un lieu d’expérimentation linguistique et plus uniquement un lieu de débats, un lieu d’échanges inter-culturels et plus uniquement un lieu de conférences. Quel que soit le soin apporté à sa préparation, un Forum Social reste un véritable « happening », d’abord parce que les comités d’organisation changent de Forum en Forum et donc de nouvelles personnes font chaque fois l’expérience de l’organisation, ensuite parce qu’il s’agit d’un processus politique de longue haleine qui aboutit à la mise en place en quelques jours d’un lieu éphémère qui recevra 50 000 personnes ou plus. Ce seront ainsi environ 600 conférenciers qui seront interprétés chaque jour à Athènes. Depuis le premier Forum Social en 2000, les définitions données aux Forums Sociaux en font toujours des lieux d’échanges et d’expérimentation en même temps que des processus continus. Il ne s’agit donc pas d’un « barnum » qui circulerait de ville en ville et de pays en pays, mais bien d’un rendez-vous politique et social à la taille d’un ou de plusieurs continents que construisent ensemble des milliers d’organisations et de personnes qui n’ont aucune habitude préalable de collaborer. Ceci donne une place particulière et reconnue à la traduction puisque les langues, les mots et les idées, sont l’unique ciment de cette construction.

Nous suggérons en particulier trois blogs qui nous ont paru à des titres différents, intéressants :
- http://www.babels.org/blog/a14.html
- http://www.babels.org/blog/a10.html
- http://www.babels.org/blog/a13.html

3- La SitPrep, démarche de préparation

Site de référence : http://www.babels.org/r47.html

En quelques mots : Le projet de SitPrep n’est pas un projet de formation. L’association d’élèves d’une école de traduction à Grenade, ECOS, a souhaité nous faire profiter d’un matériel qui permet de sensibiliser et de familiariser les personnes à la fois aux Forums Sociaux et à l’interprétation. En l’utilisant, notre but n’est pas de former à la va-vite des personnes, mais de donner les moyens à celles et ceux qui veulent s’en donner la peine de comprendre ce que revêt l’acte de traduire simultanément lors d’une conférence. Le système de distribution de ce matériel est lui aussi basé sur le volontariat et sur des « Points de Distribution Physique » qui visent à construire une chaîne de solidarité pour que toutes les personnes qui le souhaitent puissent profiter des vidéos, transcriptions et documents des projets Mémoire de plusieurs Forums.

4- Conseils pour conduire la rencontre

Rappelons le, il ne s’agit pas d’un entretien d’embauche ni d’un test d’aptitude. Nous sommes toutes et tous des adultes consentants. Il s’agit donc de donner à chacun une perception de soi-même et de ce à quoi il ou elle s’engage de manière à ne mettre personne en difficulté.

a) Parler de motivation et d’attitude

Quel que soit notre degré d’empathie autour de certaines des thèses qui seront exposées ou discutées lors du FSE, le Forum Social est avant tout un lieu politique. Des milliers de personnes feront le déplacement. La majorité d’entre elles payeront leur voyage et prendront des congés. Ils auront préparé le Forum dans leur organisation et selon leurs motivations. Elles arriveront avec le souhait d’apprendre, de confronter leur pensée à d’autres, de rencontrer des personnes d’autres pays et d’autres cultures afin de tisser des liens politiques, militants, etc. Les conférences (plénières, séminaires, tables rondes, rencontres, assemblées, ateliers etc.) sont donc des lieux de discours mais aussi de confrontation, de rencontre, de construction, la liste est longue. Nous sommes ici avant tout pour eux et du reste à cause d’eux. Nous mettons nos compétences linguistiques au service de leurs compétences politiques, économiques, sociales, intellectuelles, etc. Notre préparation est donc déterminante pour le succès d’un Forum. Et notre engagement comme interprète volontaire est un acte éminemment politique et militant qui nous implique tout entier.

b) Parler de compétences

Interpréter dans un Forum est un acte à part qui réclame de tout le monde un engagement militant et une motivation forte. Mais pour être réalisé, ceci réclame des capacités et des compétences spéciales. De fait le Forum n’est pas une ou quelques conférences mais un lieu où la communication traverse les frontières linguistiques, culturelles et politiques. Mais c’est aussi un lieu d’expérimentation et de rencontres où le rôle des interprètes bénévoles dépasse l’interprétation de conférence conventionnelle.

Encore une fois, il n’est pas question de former des interprètes à la va-vite et n’importe comment. Vous êtes les premiers à savoir que c’est un métier qui demande de longues années d’étude et de pratique. Mais de la même manière que les spécialistes viennent dans les Forums Sociaux pour partager leurs expertises et les mettre en jeu avec les autres personnes, il s’agit pour nous tous de construire une véritable équipe dans laquelle l’autre personne dans la cabine qu’elle soit très expérimentée ou moins est avant tout un(e) partenaire. On ne devient pas économiste en discutant et en réfléchissant avec les prix Nobels, professeurs et autres experts qui viendront au Forum Social, par contre on devient un citoyen-ne averti-e et capable d’agir en connaissance de cause. C’est un peu la même chose.

La qualité du message est essentielle pour tout le monde. Notre travail à toutes et à tous est de nous assurer que nous la restituons en lui faisant passer les barrières linguistiques et culturelles et de tisser encore et toujours la toile du réseau Babels à travers les Forums. L’idée de cette rencontre, loin de toute évaluation formelle, est de mettre les personnes en situation de manière à ce qu’elles ne se mettent pas et ne nous mettent pas en difficulté qu’elles puissent s’auto-évaluer en toute connaissance des enjeux et des moyens de les atteindre. On a tous le droit d’être timide, de ne pouvoir faire abstraction de sa pensée propre, de ne pas pouvoir parler dans une langue et écouter dans une autre. Il faut donc donner les moyens à chacun-e de pouvoir mieux se comprendre pour s’évaluer sans jugement de valeur.

c) Parler de méthodes

La cabine est un univers particulier, avec ses règles et ses pratiques. Le micro est un outil spécial. Pour les participants, écouter des interprètes au lieu de la voix originale de l’intervenant est un exercice inhabituel. Il existe donc quelques conseils simples qui permettent de rendre les choses plus faciles pour tout le monde. Il n’est pas inutile de parler concrètement de la voix, de l’attitude à avoir dans un espace clos et réduit durant plusieurs heures de conférence, de la manière de gérer le stress et les inévitables « passages à vide », difficultés de compréhension ou d’écoute et autres écueils qui font la spécificité et la complexité de ce métier. Il est également utile de replacer la cabine et l’interprète dans le contexte de la conférence, chaque fois unique, et des interactions avec les intervenants à la tribune, les organisateurs, le collègue de cabine et les autres interprètes de l’équipe travaillant en d’autres langues.

5- Résultats attendus et prochaine étape

Le premier résultat est de pouvoir avoir une liste de personnes qui peuvent et ont confirmé qu’elles veulent travailler dans la cabine FR durant le FSE2006 à Athènes pour le mois de décembre.

Le deuxième résultat tient à cette nouvelle méthode : de pouvoir partager les responsabilités et le temps de telle manière que nous tous ne donnions que quelques heures pour obtenir une équipe satisfaisante.

Nous aimerions donc partager un rapport succinct concernant ces rencontres, qui peut être écrit au vu et au sus des personnes rencontrées. Ceci nous permettra d’en faire un général et de le publier dès le 10 décembre.

En janvier, nous disposerons d’informations complémentaires, après la prochaine Assemblée européenne de préparation à Vienne du 6 au 8 janvier. Nous disposerons aussi d’indications claires sur le protocole commun, qui est en ce moment en discussion sur le Forum Babels, qui tiendra compte des couples de langues, du mélange souhaité d’origine géographique etc. Nous aurons donc quelques semaines pour le partager ensemble afin de pouvoir valider l’équipe finale.

En Février nous serons donc en mesure de publier une liste finale de personnes pour l’organisation des voyages (le budget du Forum qui concerne Babels fonctionne sur le fait que nous dépensons le moins possible par rapport au coût moyen d’un voyage afin de permettre à celles et ceux qui sont le plus loin de participer (villes enclavées, régions dites périphériques etc.), donc d’utiliser par exemple depuis la France le plus possible les compagnies aériennes « Low Cost »).

Parallèlement nous aurons donc deux mois pour nous préparer sur les thèmes, pour donner suite éventuellement à l’invitation d’organisations qui accepteront d’organiser des réunions pour nous parler de leurs travaux, de nous expliquer ce qu’elles souhaitent faire durant le FSE, de donner suite à toutes les idées qui surgiront de ce processus : rencontres élargies, « sessions SitPrep » etc.

Ecrire le rapport

Le rapport à fournir au mois de décembre peut être très court. Vous pouvez bien entendu le rédiger comme vous l’entendez et encore une fois le rédiger avec les deux ou trois personnes que vous aurez rencontrées ce qui serait préférable. Une idée par exemple serait d’avoir une évaluation sur la motivation, les compétences, les méthodes qui nous permettent de partager ensemble ces informations et de pouvoir proposer une méthode commune. Pour exprimer cette idée sur ces trois points nous pourrions utiliser une échelle de 1 à 5. C’est assez sommaire, mais ce serait un énorme pas en avant comme pour la première fois nous pourrions partager des informations de manière ouverte et explicite. Les questions que nous aurons donc à résoudre ensemble en Décembre pour constituer cette première liste tiendront donc à statuer sur le fait de privilégier par exemple des personnes avec une motivation forte (4 ou 5) même si les compétences en décembre sont faibles (1 ou 2) ou d’autres types de combinaisons.

Dans les méthodes utilisées antérieurement ces processus n’étaient pas explicites alors qu’ils étaient utilisés. Il ne faut donc pas se voiler la face. Tout le monde a le droit de participer mais qu’on le veuille ou non tout le monde ne pourra pas le faire. Cette méthode n’est pas parfaite. Son seul mérite apriori est le nombre important de personnes y participant qui oblige à partager des informations et des décisions de manière ouverte et transparente.

Nous espérons que ces rencontres et ce rapport ne sera pas l’occasion d’exercer un pouvoir sur quiconque, mais bien de commencer à constituer une équipe basée sur la bonne humeur, la solidarité et la confiance. Au-delà des mots ronflants, il est question simplement d’agir ensemble et ouvertement pour tenir compte des souhaits et des compétences de toutes les personnes qui se sont portées volontaires de bonne foi.


Etape2Pres
PDF - 32.3 ko
Version à imprimer Version à imprimer

Dans la même rubrique

logo_spip firefox css xhtml | Espace privé problemes | Plan du site | top