--

Compte rendu : rencontre de Babelistes à Dakar

Date et lieu  : samedi 19 novembre 2005, au 54 rue carnot dans les locaux d'Enda tiers monde. 11h 15 – 12h 45

Présents  : David LEYE, Saliou DIA, Mohamed BENGHAZI, Lamine HANNE, Fatou Kandji DIAW, Judith HITCHMAN, El Hadji Séni CISSE, Nfally BADIANE.

Ordre du jour  :

•  Mieux connaître les acteurs volontaires

•  Harmoniser nos efforts et nos énergies

•  Décider des tâches, des responsabilités, des moyens et du chronogramme pour chacun

•  Divers

Nos travaux ont démarré à 11h 15 par un rapide tour de table, chacun prenant la parole s'est présenté et a décliné son engagement et sa volonté de collaborer avec babels.

Judith qui a facilité les échanges, grâce aux clarifications qu'elle a apportées, mais surtout pour les rappels et précisions quant à l'essentiel, pour que Bamako soit une réussite.

Notre objectif était de nous préparer pour une bonne couverture des manifestations du FSM/polycentrique de Bamako ; dans la mesure de notre volonté et des compétences de l'équipe qui sera en place.

Un rappel de taille : c'est le caractère bénévole de l'engagement avec/pour Babel  ; ce que tous les participants dirons approuver.

Les recommandations suivantes ont ainsi été retenues :

•  Finir rapidement le recrutement, avant fin novembre, pour avoir la liste de l'équipe babels qui devra se rendre à Bamako afin de permettre à Laurent de faire les réservations depuis Paris par Air Sénégal International,

•  Pour l'hébergement, le choix s'est porté sur la résidence à l'auberge avec un forfait de 20.000 francs cfa (31 euros) la nuitée par personne (Précisons que ce montant ne comprend pas les coûts destinés à la nourriture).

Nfally s'est proposé de faire intervenir le Collectif des Cadres Casamançais (CCC) qui œuvre pour la paix en et la reconstruction en Casamance au sud du pays (Cette région a connu 23 années de rébellion indépendantiste.). Des témoignages et des échanges avec d'autres victimes de zones de conflits (Libéria, Côte d'Ivoire, Darfour) pourraient être possible. Il parle wolof, diola, français, anglais.

Monsieur El Hadji Séni CISSE, un jeune Sénégalo-Bissau-Guinéen s'est dit disponible à apporter sa contribution. Il parle le créole portugais, le portugais et le français (utile pour les lusophones) et les sud américains. En plus du wolof, il parle le manding, langue véhiculaire en AO.

Les décisions suivantes ont été prises pour faire face aux préparatifs de notre participation :

Responsables

Tâches

Dates

 

LISTE ET HEBERGEMENT

 

Laurent / Mohamed

•  renforcer, contacter les interprètes de Bamako

•  revoir et renforcer la question du bénévolat

- 22 / 26 nov.

Laurent / Mohamed / Nfally

•  faire le point de nos ressources de Dakar et Bamako (langues, dates, finances)

- 22 nov/04 déc.

Laurent / David

•  liaison avec équipe FSM Bamako

•  réservations/hébergement pour 15 à 20 pers. (dont environ 10 maliens)

20 nov./04 déc

20 nov./04 déc

 

MATERIEL SONO ET BILLETS

 

Laurent / Sanogo / Mohamed / Saliou

•  liaison matériel de Bamako + matériel FPH et ALIS (panels, personnes, dispositif, locaux…)

Dès à présent … 04 déc.

Laurent et nous

•  réservations et achats de billets (liste finale)

Dès que possible

 

COORDINATION AFRIQUE et DIFFUSION

 

Nfally

•  Centralisation Afrique

•  Contacter CCC

•  Informer Rabia et Taoufik

Dès à présent

Dès que possible

Dès que possible

Laurent

•  Brouillons approuvés, ok pour dissémination

Dès que possible

Le groupe n'a pas abordé la question de la langue australe qu'est le swahili , nous espérons que le Comité malien en liaison avec Laurent pourrait trouver une solution rapidement.

Nous n'avons la prétention d'avoir réglé toutes les questions aussi, sommes nous ouverts à toutes les suggestions pour les questions et les aspects omis lors de nos échanges. Ceci est invitation qui nous interpelle tous, car notre ambition de communiquer et de partager autrement doit être couronnée de succès à Bamako.

Nous n'avons pas jugés bon de responsabiliser notre collègue Judith, car en tant que personne ressource, nous la réservons à l'appui ponctuel lors des manifestations… et elle pourrait ainsi faire le plaidoyer et jouer l'interface pour Babels à Bamako.

Fait à Dakar le 22 novembre 2005
Le Rapporteur Nfally BADIANE
Enda Tiers Monde .

close window